Comment brasser sa première bière maison ?

Paul 19 octobre 2015 0

Vous rêvez de déguster votre propre bière ? Mais vous ne savez pas par où commencer ?

Il arrive dans toute vie d’amateur de bière comme une envie, incontenable, irrépressible même de brasser sa propre bière… mais arrive alors un flot de questionnement : Est-ce facile ? Est-ce quelle sera bonne ? Bref est-ce que ça sera de la bière ? Eh bien la réponse est OUI !

Nous allons vous expliquer comment brasser votre première bière

Pourquoi brasser sa propre bière à la maison?

C’est à n’en pas douter, n’importe quel brasseur amateur vous dira qu’une bière artisanale maison a souvent bien meilleur goût que les bières commerciales, soit ! Mais encore ?

Tout d’abord on peut invoquer l’argument de la qualité : faire sa propre bière c’est savoir ce qu’on met dedans. Vous pourrez ainsi être certain de la qualité de vos produits de base : malts, houblons, eau, levures, épices,…

Ensuite, créer votre propre bière vous permet de pouvoir déguster la bière que vous désirez. Vous voulez une bière parfumée à la l’hibiscus ? Allez-y ! Une bière au sirop d’érable mais pas celle du commerce, plutôt avec un arrière goût de noisette ? C’est possible. La seule limite reste votre imagination !

Enfin, brasser sa bière à la maison c’est aussi rentable ! La bière et surtout celle de qualité coûte de plus en plus cher alors que la brasser soit même c’est sympa et pas cher !

https://s3.amazonaws.com/files.picatic.com/events/61576/7KnSAOaGTOyaESmJqYk5_home_brewing_beer_8mlwt.jpg

Voici en préambule 3 règles à connaître avant de se lancer dans l’univers effervescent du brassage.

Il est plus facile de renoncer à une passion que de la maîtriser.

Première règle, ne renoncez jamais ! Le brasseur amateur passe beaucoup de temps à peaufiner ses recettes afin d’obtenir la meilleure des bières. En brassant votre propre bière, vous peaufinerez le goût de votre bière jusqu’à atteindre celui qui vous convient le mieux. Mais le chemin qui mène à une bière de qualité est long et semé d’embuches et il vous faudra donc apprendre de vos erreurs, c’est ainsi que vous améliorerez progressivement votre processus de brassage. Vous trouverez sur internet et dans les livres toutes les informations nécessaires.

Les meilleures choses ont besoin de patience.

Seconde règle, prenez votre temps ! Le brassage est une affaire de passion et d’envie mais c’est surtout une activité qui prend du temps, alors ne pour ne rien gacher de ce moment, profitez de l’instant présent (en dégustant quelques bières par exemple, juste pour l’inspiration). Selon votre recette, la quantité que vous souhaitez obtenir et votre matériel, la durée du brassage peut varier du simple au double, mais comptez en moyenne entre 7 et 8 heures de brassage minimum. Enfin, il vous faudra attendre plusieurs semaines de fermentation avant de pouvoir déguster votre première bière…

 Plaisir non partagé n’est plaisir qu’à moitié.

Troisième règle, faites vous plaisir et partagez-le ! c’est la clef du succès, brassez avec envie, méthode et minutie…

Quel plaisir de pouvoir faire naitre son « bébé », sa propre bière ! Une fois votre précieux breuvage terminé, vous êtes emplis de fierté. Humer la délicate odeur et goûter la bière sortie tout droit de votre imagination est une sensation infiniment agréable.

Mais comment fait-on de la bière ?

Commencez par vous familiariser avec les termes un peu techniques (empâtage, drêches, maische, densité du moût, fermentation, garde…). Comprenez le rôle de chaque ingrédient et ce qu’il apporte puis informez vous sur les bonnes pratiques (stérilisation, refroidissement du moût, ensemencement…).

Une fois cette petite étape théorique assimilée, vous pourrez vous lancer dans le brassage de votre première bière !

Vous vous demandez par où commencer ? et c’est normal… tout d’abord la première question est : kits à bières ou recettes tout grain ?

Je vous ai perdu ? Le kit à bière est en fait un extrait de malt préparé qui se présente souvent sous la forme d’une mélasse. Cette méthode, plus simple, permet d’éviter l’étape délicate de l’empâtage et de la filtration des drêches, ce qui fait gagner aussi pas mal de temps.

Une multitude de kits de bières existent (bière fruitée, abbaye, triple, etc…), ils sont idéals pour débuter dans le HomeBrewing.

Néanmoins, la méthode sacrée dites du « tout-grain » est aussi accessible aux débutants. Ici, on procède comme un brasseur traditionnel avec différents malts, houblons et levures afin d’obtenir la bière de vos rêves.

Pour choisir sa recette de bière c’est simple : on fait ce que l’on veut !

Deux choix s’offrent à vous, vous pouvez aussi bien créer votre propre recette ou bien utiliser des recettes déjà existantes que vous trouverez facilement sur internet. (Petite astuce : vous avez une bière préférée ? Il vous suffit d’ajouter le mot « clone » à votre bière préférée pour trouver une recette qui s’en rapproche.) Vous pouvez aussi bien contrôler le goût de la bière, son taux d’alcool, son amertume, sa couleur, sa présence en bouche, sa pétillance, son taux de sucre,…bref tout est possible !

Il existe de nombreux moyens de créer ses recettes de bières, notamment deux logiciels accessibles que vous soyez un débutant complet ou un brasseur un peu plus expérimenté : Beersmith et de Jolie Bulle tous deux dédiés au home brewing.

Il ne reste plus qu’à vous trouver le matériel nécessaire au brassage en fonction de votre budget.

Le matériel de brassage

Le brassage amateur ne nécessite pas forcément un investissement important et son coût est assez vite amorti selon la fréquence des brassins. Pour faire simple, trois types d’installations sont possibles au démarrage, le choix sera déterminé selon votre budget et votre projet final.

1- La formule 5 litres – Petit budget et petite quantité. Moins de 60€

 Beer Kit

Du matériel pour brasser 5 litres en dame-jeanne est vendu par certaines chaînes de magasins, ainsi avec simplement des ustensiles et casseroles de cuisine vous pourrez vous mettre au brassage maison.

Avantages : il est peu cher à l’achat, il permet de brasser de petite quantité de bière et il ne nécessite pas d’autres investissements additionnels.

Inconvénients : difficulté d’adapter des recettes sur de petits volumes, précision et efficacité de l’installation, pas de possibilité de soutirage, pas de fermentation secondaire.

2 – L’installation pour brasser jusqu’à 25 litres – Polyvalente, Entre 60 et 150 €

Kit de brassage Confirmé

Certainement la solution la plus rependue, les 2 cuves de fermentation plastiques de 30 litres permettent de brasser une plus grande quantité et surtout de soutirer la bière par le bas à l’aide du robinet.

Avantages : polyvalence des volumes 5 litres jusqu’à 25 litres, fermentation secondaire, robinet de soutirage.

Inconvénients : besoin d’avoir une marmite de plus de 20 litres.

3 – L’installation de 20 litres + Cuve de brassage électrique – Le kit complet 350€

Brewferm Set de Démarrage débutant MX

Avec une installation de ce type vous aurez tout le nécessaire du parfait brasseur amateur, on prend la deuxième solution et on lui ajoute une cuve de brassage électrique qui permet de réguler la température lors de l’empâtage et de soutirer le moût.

Avantages : Gain de temps, plus de précision pour les paliers.

Inconvénients : le prix élevé pour un débutant.

Voilà vous avez maintenant toutes les clefs pour vous lancer dans le brassage amateur ! Si vous vous posez des questions ou si vous souhaitez partager votre expérience de brassage amateur laissez-nous un commentaire !

Leave A Response »