La Chimay Bleue Grande Réserve 2015 – Vieillie en fût de bois

Paul 9 janvier 2016 0

La brasserie Chimay a créée l’événement en cette fin d’année en dévoilant une nouvelle bière trappiste, un grand classique de la brasserie métamorphosé… 

 

« S’inspirer du passé, redécouvrir un savoir-faire ancestral pour développer de nouveaux produits » voici le défi qu’a choisi de relevé la brasserie de Chimay. Un projet rondement mené. Retour sur une création spéciale au goût exceptionnel.

Première brasserie trappiste à revenir au mûrissement en barriques de chêne, la brasserie de Chimay a dévoilée lors du Salon Horeca de Gand, sa nouvelle bière Chimay Bleue Grande Réserve 2015 vieillie en fût de bois.

La brasserie Chimay renoue avec la tradition en utilisant une méthode ancestrale de vieillissement de sa bière brune la célèbre Chimay Bleue. Ce procédé de mûrissement de plus en plus répandu apporte des saveurs complexes et un goût exceptionnelles qui variera selon le type de barrique utilisée.

La bière de Chimay est brassée depuis 1862 autour l’abbaye de Notre-dame de Scourmont en Belgique. C’est durant l’été de 1850 qu’un petit groupe de moines est venu s’y établir créant une ferme, une brasserie et une fromagerie.

Mise à mal durant la Seconde Guerre Mondiale, la brasserie est remise sur pied et une nouvelle levure est sélectionnée pour le brassage. C’est en 1956 que cette levure servira à brasser une bière de Noël devenue au fil des ans notre fameuse Chimay Bleue. Cette bière brune aux arômes sombres et profonds est aujourd’hui la bière éponyme de la brasserie, représentant à elle seule 50% de la production totale de la brasserie.

Pour l’occasion la brasserie trappiste a investie dans une cinquantaine de fûts en chêne français 64% et américain 36% afin d’y faire mûrir sa bière brune pendant près de six mois. Le choix des assemblages de barriques donne à la bière des qualités organoleptiques spécifiques à chacun des lots de bouteilles.

Cette maturation prolongée confère des arômes très différents de la version originale. Si la bière conserve une couleur foncée la mousse brun crème est elle plus fine et frêle. Au nez, elle dévoile d’intenses notes boisées, quelques notes délicate de vanille mais aussi de malt torréfié. Elle révèle également des esters fruités portés sur la banane, la poire, l’abricots.

La bouche est ronde et moelleuse, se balançant entre des accents sucrés et torréfiés… Cette version légèrement plus alcoolisée que l’originale se dégustera bien-sûr à température de cave 10 – 12°C dans le traditionnel Calice Chimay

Suite à cette première série limitée à 15.000 bouteilles, la brasserie de Chimay devrait répéter l’opération chaque année pour nous offrir un nouveau cru et régaler nos papilles.

 

Leave A Response »