Fête de la bière à Schiltigheim : David côtoie Goliath…

fdevos 9 août 2011 0

La brasserie de l'Espérance au coeur de la ville

C’est un fait très singulier que le visiteur aguerri remarque en arrivant sous le chapiteau de la Fête de la bière ! Schiltigheim est la patrie officielle du groupe Heineken avec la brasserie de l’Espérance (bières Heineken, Despérados, Fischer). Installée au coeur de la ville, sur une dizaine d’hectares, c’est la grande star de cet événement.
Nous retrouvons logiquement toutes les marques du groupe (excepté Affligem) dans le biérodrome. La municipalité se doit pour autant de mettre à l’honneur tous les brasseurs de la ville… Tous, le compte est vite fait puisque le deuxième est une brasserie artisanale, Storig.
Cette dernière produit 1000 hectolitres par an contre 1.8 million pour sa géante voisine ! Storig a le droit de proposer 5 bières différentes à la pression contre une vingtaine de becs pour Heineken. Officiellement, les deux brasseries sont solidaires et complémentaires. Pas de rivalité, de jalousie ou de relations compliquées… Au contraire affirme le représentant du groupe hollandais.
Le discours est franchement différent du côté du petit poucet local.

Storig, petit poucet de la Fête…

Le co-gérant de la brasserie Storig affirme assez franchement que les relations sont tendues avec Goliath… Se regarderaient-ils en chiens de faïence ? Non, chacun fait bonne figure, sous le chapiteau d’autant que Storig prétend assurer 25% des volumes écoulés pendant les jours de la fête… Ajoutons à cela que le maire a remis la chope d’or à M. Debus, co-associé de la brasserie artisanale et donc mis sous les feux de la rampe…
C’est surprenant de pouvoir penser qu’un groupe comme Heineken peut avoir de la crainte vis à vis d’un si petit concurrent. D’après nos informations, il s’agit plus d’occuper le terrain commercial au maximum et qu‘un fût vendu est… un fût vendu même si le plus petit ne fait qu’une ombre bien discrète à son voisin de géant… Business is business !

Leave A Response »