La canette se fait mousser !

Paul 22 septembre 2015 0

De la bière en canette ? Quelle hérésie !

Les français les détestent, les américains en raffolent, la bière en canette est un sujet épineux. Ce sujet sans fin n’est pas qu’une question d’emballage mais véritablement une autre façon de boire la bière !

En France, la préférence est sans équivoque et donne un avantage certain à la bouteille en verre plutôt qu’à la canette en aluminium.

Entrée dans les mœurs dans de nombreux pays du monde, le sujet de la bière en canette est encore un sujet très controversé en France…

Bien que la bière en canette se vende mieux qu’en bouteille depuis longtemps, l’image des canettes est traditionnellement considérées comme “bas de gamme”.

Les canettes métalliques ont pourtant une pléthore d’avantages : elles sont peu chères, solides, n’altèrent pas le goût du produit et surtout elle ne laissent pas passer la lumière, ennemie numéro 1 de la bière, ce qui lui donne un net avantage sur la bouteille !

Avec l’explosion des bières artisanales le phénomène tend à s’inverser, les puristes qui raillaient hier la canette y voient aujourd’hui de nombreux avantages, notamment pour garder la fraîcheur des houblons de leurs précieuses IPA. Malgré cela, elles souffrent toujours d’un problème d’image, et de nombreuses idées reçues persistent…

80 ans d’évolution

L’histoire commence en 1935? lorsque l’American Can Company lance aux USA la première « boite boisson à tête plate » ancêtre de notre bonne vieille canette, composée de 3 pièces (le fond, le corps et le couvercle). Très vite adoptée par la brasserie Schlitz (une des plus grosses brasseries de l’époque) l’idée sera rapidement reprise par d’autres.

Au fil des années, la technologie se perfectionne passant de l’étain à l’aluminium, des canettes coniques sur le dessus aux têtes plates, des ouvertures complexes à la fameuse languette…

 

Bouteille VS Canette, que choisir ?

Vous vous êtes certainement déjà posé la question, quel est l’impact du récipient sur la saveur de votre breuvage ? La canette donne-t-elle un goût métallique à la bière ? 

L’idée reçue qui demeure reste celle du goût métallique que confère l’aluminium à notre précieux breuvage. Mais sachez que le problème est résolu !

En effet, le métal qui composait les premières canettes relâchaient des éléments dans le liquide qu’il était censé protéger, mais les brasseries et les fabricants de canettes rivalisent d’ingéniosité grâce à un polymère organique, pulvérisé à l’intérieur de chacune des canettes.

Faites le test !

Une dégustation à l’aveugle est nécessaire pour comprendre que les différences entre la canette et la bouteille sont imperceptibles ! Chacune ayant ses avantages, l’une permettant le vieillissement sur une très longue durée tandis que l’autre promet une fraicheur totalement conservée (car elle n’est pas altérée par les UV) !

La bière est-elle plus pétillante ?

La « pétillance » ou carbonatation de la bière est, quant à elle, influencée par un autre facteur. Les bières commercialisées en masse sont gazéifiées par adjonction de CO2 sous pression, et ce quel que soit le récipient. En revanche, un grand nombre brasseries artisanales choisissent de gazéifier leur bière « à l’ancienne » en ajoutant du sucre juste avant la mise en bouteille, c’est la fameuse « refermentation en bouteille ».

Côté bouteilles, on avancera surtout l’argument de l’esthétisme, du prestige ou de la tradition des brasseurs européens, qui sont attachés à l’image qualitative de la bouteille qui se confronte souvent au rayon des vins prestigieux.

La prime écologique

L’aluminium est fabriqué à partir de bauxite, un minerais extrait en quasi totalité d’Australie, de Guinée ou de Jamaïque, avec des méthodes et des conséquences environnementales très controversées. Le verre, quant à lui est fabriqué à partir de silice une matière plus abordable et moins onéreuse. Mais il ne suffit pas de donner ces éléments pour comprendre l’impact écologique :

En effet, les dégâts causés sur l’environnement par l’extraction de la bauxite, fabriquer une canette alu coûte deux fois plus en énergie qu’une bouteille en verre de la même taille.

Heureusement pour la planète les canettes sont aussi composées d’aluminium recyclé. Une canette de bière contient en moyenne 40% d’alu recyclé contre 20 à 30% de verre recyclé pour les bouteilles. Mais les économies d’énergie qui s’accumulent lorsque vous recyclez une tonne d’aluminium sont beaucoup plus importantes que pour le verre… reste le transport des bouteilles qui génère une pollution supplémentaire.

En résumé, la bière en canette a de belles heures devant elle : l’essayer c’est l’adopter !

Leave A Response »