Ommegang, le nouveau fleuron des brasseries Haacht

roland 7 mai 2012 0

Aux côtés des traditionnelles blonde et ambrée, la gamme Charles Quint se voit désormais coiffée d’une toute nouvelle blonde baptisée Ommegang (du nom d’une ancienne procession religieuse). J’ai eu l’occasion de la goûter dimanche dernier dans un petit estaminet flamand, elle figurait en bière du mois sur les ardoises.

Première constatation, le verre a changé ! Gros, lourd et imposant, on sent que la brasserie a voulu placer cette nouvelle venue dans la catégorie haut de gamme, pourquoi pas… Cependant je me méfie des Charles Quint, je trouve ces bières un peu trop passe-partout et surtout très lourdes à digérer !

C’est en me servant que je comprends la nécessité d’un verre aussi grand, la mousse se montre très abondante ! Blanche, compacte et persistante, elle donnerait presque envie de plonger dedans ! La robe aussi surprend et fait preuve d’une superbe limpidité, à condition de ne pas y verser la levure. C’est simple, cette nouvelle Charles Quint Ommegang n’a que peu de rapport avec ses 2 petites soeurs : digeste, facile à boire et dotée d’une fine amertume qui fera plaisir aux amateurs du genre. Par ailleurs la brasserie nous informe que 3 variétés différentes de houblon ont été utilisées pour cette Ommegang ! Les 8% d’alcool passent comme une lettre à la poste, ce qui en fait toutefois une bière assez traître qu’il faut prendre le temps de déguster.

Autre changement, et qui concerne cette fois l’ensemble de la gamme Charles Quint, cette nouvelle bouteille 33cl exclusive, ornée de la mention Pretium Laborum sur le goulot (« noble prix du travail »), plus soignée que la précédente qui faisait franchement moche, il faut le dire !

La Charles Quint Ommegang est disponible depuis peu en Belgique et dans certains bars français franchisés Haacht, rien ne vous empêche maintenant de tenter le coup, vous risquez d’être surpris ! J’attends de voir ce que donnera la version au fût…

Leave A Response »