Pourquoi je boude la Karmeliet

roland 25 février 2012 0

« -Bonjour, je vais prendre un menu Kebab-Karmeliet à emporter s’il-vous plaît !
-Salade tomates oignons ? »

Mais que s’est-il passé ? Comment en est-on arrivés là ?? Cette scène, entendue 1000 fois dans un snack lillois, m’insupporte au plus haut point. Il ne s’agit pas là de faire le procès de la Karmeliet, je préfère le préciser tout de suite… C’est en se rendant sur le site internet de la brasserie Bosteels (Buggenhout, Belgique) qu’on se rend compte qu’effectivement il y a un problème… C’est super classe, bien agencé, le produit bénéficie d’une présentation détaillée lui conférant un indéniable cachet haut de gamme. Mais que fait la Karmeliet dans un kebab ?? Le constat est amer, d’autant que la Karmeliet et moi, c’est une vieille histoire… J’ai découvert cette bière à la fac, on la buvait en bouteille entre amis dans un pub pas très loin. A l’époque, personne ne la connaissais ! Maintenant, elle est disponible quasiment partout dans la métropole lilloise, et en pression (oui oui, même dans le snack) ! De là à être servie correctement, moué… Par moments cela s’apparente plus à un carnage qu’à autre chose !

J’ai retenté l’expérience Karmeliet au calme récemment, aprés tout elle le mérite bien. Malheureusement mes goûts ont fort évolué depuis la fac, je me tourne plus vers des bières houblonnées et sèches, les grosses triples belges ne m’intéressent plus vraiment. Je n’ai même pas réussi à finir mon verre, quelle tristesse…

Bref pour moi ça commence à faire beaucoup : léger changement de recette, une partie de la production parfois confiée chez un autre brasseur, prix cassés, j’ai vraiment l’impression que la Karmeliet a perdu ses lettres de noblesse ! Alors certes les bières spéciales sont devenues plus accessibles au public (tant mieux après tout), mais si cela doit se faire au détriment de la qualité, je dis non ! J’ai même vu la Karmeliet servie à la pression dans un bar-tabac-presse pour 4€ la pinte ! Et dans un gobelet en plus !! Messieurs les cafetiers, pourriez-vous respecter le produit de temps à autres ??

Et voilà, je râle ! C’est plus fort que moi mais ça m’énerve de voir des choses pareilles… Rendons tout de même à César ce qui est à César : la Brasserie Bosteels a cartonné avec ce produit, à un point ou j’ai l’impression que tout le monde veut faire sa Karmeliet ! Il est clair que son succès peut agacer, d’autant qu’elle reste la référence incontournable de sa catégorie. Gourmande, sucrée et généreuse, j’appréciais la Karmeliet à une époque, mais je lui trouve désormais comme un goût de gâchis… Tout fout le camp.

Leave A Response »