Special K : le petit déjeuner des champions !

roland 18 janvier 2012 1

Black Albert "Belgian Royal Stout"

Blague à part, cette 11ème déclinaison de la série des Black Damnation n’est pas conseillée de bon matin, et pour cause… « Special K » est le nom officiel de la Black Damnation XI, un projet ambitieux réunissant les talentueux Urbain Coutteau (De Struise Brouwers, Belgique) et Mott Todd (Portsmouth Brewery, USA). Pour rappel, cette série de Black Damnation constitue en une sorte de variation sur un même thème : le Black Albert Belgian Royal Stout, une bière noire et musclée titrant à 13% d’alcool. Depuis peu, Urbain s’amuse en effet à décliner son Black Albert sous différentes formes plus ou moins farfelues… Son esprit tordu ainsi que son imagination très créative n’ont pas de limites, ainsi le Black Albert peut se retrouver assemblé avec une autre bière, barriqué dans divers fûts de whisky, de rhum ou de bourbon… Qu’importe la méthode, le mot d’ordre est le suivant : l‘extrémisme !!

Pour l’élaboration de cette Special K (c’est quoi ce nom ??), Urbain a donc sollicité l’aide de son collègue américain en élaborant dans un premier temps un assemblage de leurs 2 stout respectifs : Black Albert et Kate The Great, l’association des 2 monstres donnant naissance à Kabert, qui subit une ultime finition durant quelques mois en fûts de porto. Deuxième étape essentielle pour la réalisation de la Black Damnation XI, cette Kabert subit par la suite un fractionnement par congélation, étape pendant laquelle on évacue l’eau de la bière afin d’en extraire la quintessence ! Mais attention, les Struise Brouwers n’aiment pas faire comme tout le monde, en effet la Kabert est passée dans une machine spéciale conçue par Urbain lui-même, l’intérêt principal de cette méthode résulte en une concentration maximale des arômes et du volume alcoolique tout en conservant une prise de mousse

Kabert, ou l'association de Kate The Great et du Black Albert

exceptionnelle ! Les chanceux ayant goûté la Black Damnation V Double Black (26% !) se souviennent certainement de cette énorme mousse beige, fait étonnant pour une bière aussi forte ! Bref, cette Black Damnation XI promet d’envoyer du lourd… Bonne nouvelle pour les intéressés, la brasserie a sorti cette Special K en bouteilles 75cl et en fûts de 20 litres, mais mauvaise nouvelle : les stocks sont apparemment épuisés ! A 45euros la bouteille de ce « pétrole » affichant 22% d’alcool, ce n’est certes pas donné mais je pense que l’investissement en vaut la peine, à condition d’être un minimum initié à ce genre de curiosités.

Aprés, si vous êtes comme moi et que vous en voulez toujours plus, sachez que la brasserie sortira prochainement (pas dans l’ordre annoncé, vous l’aurez compris) les versions VI (Messy/ Triple Black), VII (Single Black), VIII (S.H.I.T./ Super High Intensive Taste), IX (Beggars’ Art) et X (Double Wood). Tout un programme en perspective…

 

One Comment »

  1. rpi 19 janvier 2012 at 9 h 42 min -

    En tout cas (k ?) pour le partenaire minceur, pas sûr que ça soit le top ;)

Leave A Response »