Conseils pour un brassage réussi…

fdevos 1 août 2011 0

Maintenant que vous êtes correctement équipés, voici quelques astuces pour réussir votre bière ! Préparez tout d’abord soigneusement tout ce dont vous allez utiliser pendant le brassage et pensez à ranger ce qui n’est plus utile. Munissez vous de préférence d’un thermomètre électronique, c’est l’outil indispensable du brasseur. Pour éviter de devoir le tenir, fabriquez une règle en bois ou en plastique que vous perforerez à son centre pour que la sonde soit constamment en contact du moût. Ainsi, vous pourrez vérifier sans cesse le bon respect des paliers de température.

Durant le brassage, vous verrez les changements progressifs de la couleur du moût et de sa texture, comme dans une brasserie artisanale

Pour les paliers, nous vous recommandons d’en respecter quatre afin de parvenir à une bonne saccharification autrement dit, la transformation de l’amidon en sucres. Faites le premier à 45°C pendant 20 minutes, le deuxième à 63°C pendant 30 minutes, le troisième à 68°C pendant également une demi-heure et enfin, montez la température à 75°C pendant quelques minutes afin de mettre fin au travail des enzymes. Il est nécessaire, bien entendu, de brasser durant toute cette phase de production. Le mélange malts d’orge concassés et eau suppose de remuer le mélange sans cesse.
Vérifiez ensuite avec une teinture d’iode l’éventuelle présence d’amidon. Si la teinture vire au violet, cela signifie qu’il y a encore de l’amidon. Si c’est le cas poursuivez le brassage, jusqu’à complète transformation de l’amidon ! Dans un prochain article, nous évoquerons la filtration et le refroidissement du moût avant la fermentation. Bons brassins !

 

Leave A Response »