Grimbergen Rouge le pouvoir de renaître

mmarceau 11 juillet 2011 0

Lorsque l’on m’a demandé de goûter la Grim Rouge et qu’en plus on allait me l’envoyer, je trépignais d’impatience…

Faut dire que je l’adore mon livreur, souriant avec un cadeau à chacune de ses visites ! – Y’en a qui savent vivre. –Alors, voilà, c’est avec bonheur que ce matin, surprise par la sonnette, je vais l’accueillir.

Déjà mon colis? Chouette !

Bien emballée, j’arrache le scotch à petits coups d’ongles jusqu’à découvrir ma précieuse…Capsule, étiquette et robe assortie, la Rouge se présente à moi dans sa bouteille de verre brun chère à Grimbergen.

Le phoenix s’envole vers le réfrigérateur et renaîtra quelques heures plus tard  pour le dessert.

Dans son verre calice, la bière, grenat, arbore une mousse rosée. Avant de plonger mes lèvres dans ce joli bonbon j’admire la brillance de ce rouge ambré qui exhale une puissante odeur de fraises caramélisées et un peu le pain d’épices. En bouche,  la bière est très sucrée, peu pétillante. Elle offre un goût  prononcé de confiture de fraise, légèrement acide; goût que l’on garde longtemps avec cette amertume caractéristique des bières d’abbaye ainsi que la chaleur de l’alcool.

La Grimbergen rouge me fait plutôt penser à une bière dans laquelle il y aurait trop de sirop, voire un kir mûre ou fraise des bois… Manque de chance je n’aime pas du tout la fraise cuite et je reste focalisée sur ce goût qui m’empêche de discerner les épices. Je n’irai pas au bout du verre.

Avec un nouveau visuel pour toute la gamme, la Rouge est désormais disponible en pack de 6 dans les grandes surfaces après avoir été éprouvée à la pression pendant une bonne année dans  les pubs, bars et brasseries.  Elle rejoint ainsi ses copines la Leffe Ruby au goût boisé et l’Affligem Fruits Rouges la blonde aromatisée, au goût un peu chimique de cerise–framboise.

Elles  offrent  une alternative à ceux qui ne sont pas fans de forte amertume ou qui veulent varier les plaisirs. Mais dans la course aux bières apéritives pour femmes, trop sucrées et au final au goût de bière masqué, moi,  j’ai  du mal à m’y retrouver…

 

Leave A Response »