Trappe quadrupel, mon philtre d’amour

mmarceau 4 juillet 2011 0

Il est des bières dont l’arôme vous propulse, le rouge aux joues, dans le souvenir d’un premier rendez-vous.

Intimidée, je me présente à l’entrée de la cave à bière où mon promis a fixé notre rencontre. Ravie,  ce choix annonçait d’ores et déjà un instant particulier. J’avance, donc, le plus féline possible vers le prétendant qui sirote une Saint Feuillien blonde. J’apprécie le choix en silence mais lui fait remarquer sa goujaterie. Il plaisante dans son rôle de dominant et pour tout dire commence passablement à m’agacer…

Ouf ! Un serveur m’interpelle, m’interrogeant d’un vaste geste du bras désignant les mètres de bouteilles qui servent de carte à l’arrière du bar. Mon regard s’arrête sur l’étiquette de la Trappe quadrupel dont le violet s’accorde si bien avec mes escarpins. Le débat houleux sur son goût me pousse à me faire ma propre idée, l’affaire est faite.

Dès lors un déclic, un nouveau regard habite mon voisin de table. Emprunt de curiosité il s’étonne de mon choix. Je minaude. La brune arrive. Lui, lorgne sur les 10° affichés sur la bouteille. Je verse le breuvage d’un ambré profond dont la mousse se dissipe rapidement, l’hume, et laisse couler une longue gorgée. La chaleur boisée de l’alcool, me tire un sourire intriguant pour mon futur conquis. Les minutes défilent gentiment, je décortique l’amertume maltée de ma bière aux accents de pruneau,de fruits rouges sans être trop sucrée. Pendant ce temps s’engagent les prémices de notre idylle. Et oui, une femme ça sait faire plusieurs choses en même temps.^^

Il avouait plus tard qu’il mourrait d’envie de goûter mon verre mais qu’il n’avait pas osé. Je m’en étais bien rendue compte ! C’est tactique le chemin de la conquête.

 

 

Leave A Response »