Festival de la bière de Bruges

Léo 16 septembre 2010 0

Comme promis, voilà le résumé de cette virée brugeoise et brassicole !

Arrivés à Bruges le vendredi soir, nous nous sommes réveillés sous un joli soleil inattendu mais très appréciable qui laissait présager une bonne journée de découverte et de dégustation.

Arrivés sur la Grande Place de Bruges, nous pénétrons dans le salon qui se tient dans un lieu historique de la ville, au pied du beffroi. Accueil chaleureux et prix franchement raisonnable (10€ pour le verre et 6 dégustations de 20 cl) et nous voilà partis à la recherche de notre première bière.

Joyeuse surprise en arrivant au bout de la première allée, le stand trappiste, qui en plus des classiques Chimay, Orval et autres Trappes, propose en dégustation … de la Westvleteren 12° !

Bouteille et verre de biere Westvleteren, trappiste belge

Bouteille de Westvleteren et verres

 

Une grande première pour moi que je m’empresse d’aller querir (il est bien précisé que celle-ci est en quantité limitée et ne sera servie qu’une fois par personne). En effet cette trappiste, élue plusieurs fois meilleure bière du monde, est la seule du genre à n’avoir jamais modifié ses méthodes et volumes de production, ce qui en fait un produit rare et de qualité.

La dégustation de cette Westvleteren 12° s’avère donc être un vrai plaisir et je suis bien heureux d’avoir trouvé celle-ci dès le départ car j’ai le palais encore d’attaque! Mon camarade de dégustation se laisse tenter par une Nen Uts sur le stand de la brasserie Hoevebrouwers qui s’avère être un bon choix aussi, bien que moins caractériel.

Bouteille de bière Val Dieu triple et son verreNous continuons notre promenade dans les allées avant de nous laisser tenter par le stand de la brasserie Val-Dieu. La femme du brasseur nous fait un accueil chaleureux et nous tentons la triple et la Val dieu Grand Cru en pression … et là encore c’est que du bonheur ! La triple marque particulièrement mon attention par son goût de fruits rouges étonnant ! Après une discussion au stand avec la femme du brasseur, celle-ci nous offre une Rader en bouteille qui s’avère elle aussi être une enrichissante découverte !

Nous poursuivons ensuite notre cheminement et après avoir discuté rapidement avec le serveur de la brasserie De Koninck, nous décidons de goûter la Triple d’Anvers … qui malgré une bière de qualité, restera surement ma seule déception de ce festival (si l’on peut parler de déception).

Bouteille et verre à bière de la Triple d'Anvers

Nous marquons ensuite une courte pause car notre amour des triples et autres bières fortes commence à nous faire tourner légèrement la tête. Une coupelle de fromage plus tard, et nous voilà devant le stand de la brasserie De Halve Maan.

Logo De Halve MaanElle siège ici dans son fief et propose à la pression sa désormais reconnue « Brugse Zot », la délicieuse Straffe Hendrik et surtout, une version quadruple de cette dernière dont je n’avais auparavant jamais entendue parler ! Et pourtant, je peux vous dire pour l’avoir dégustée dans la foulé, qu’elle mérite largement une mention dans cet article car celle-ci s’avère être un vrai délice (à tel point que je me laisserais tenter par une deuxième dégustation avant de partir).

Bouteille de Biere Viven Imperial IPA

Après une brève discussion avec des connaissances lilloises, je m’oriente vers le stand Brouwerij  van Viven, pour goûter la Viven IPA que l’on m’a fortement recommandé. Et cela en valait le détour !

Cette bière qui m’était inconnue s’avère être un grand coup de cœur aussi ! La tête m’en tourne presque mais c’est peut-être mon amour des bières fortes qui se fait ressentir !

Que diable ! Nous décidons de poursuivre dans notre joyeuse lancée et je me dirige vers le stand de la brasserie De Proef pour goûter la troubadour magma !

Logo Troubadour magma

Ne croyez pas que, étourdi par l’alcool je tombe amoureux à tous les stands, mais celle-ci s’avère encore une fois être un choix judicieux et débouche sur un nouveau coup de cœur !

Le schéma se répète au stand d’en face où se trouve la brasserie Ur Thel ! La Samaranth quadruple sera mon dernier choix de la journée, car la faim se fait sentir et l’alcool aussi !

Une belle manière de clore cette journée de dégustation riche en découverte et en plaisir gustatif !

Leave A Response »