Mikkeller, le brasseur itinérant !

Léo 4 juillet 2011 0

Aujourd’hui, focus sur un brasseur très particulier et dont on entend beaucoup parler ces derniers temps, j’ai nommé Mikkeller, le brasseur « Gitan » ! De son vrai nom Mikkel Borg Bjergsø, ce jeune Danois  a plutôt bien réussi son orientation professionnelle et définit un mode de brassage innovant et efficace au vue du succès que rencontrent ses créations brassicoles !

Logo de la brasserie Mikkeller

L’histoire de la Brasserie Mikkeller démarre en 2006, lorsque deux jeunes passionnés danois, Mikkel Borg Bjergsø et Kristian Klarup Keller, décident de passer du brassage amateur dans leur cuisine à quelque chose de plus sérieux. Les deux jeunes gens sont portés par leur volonté de bousculer le marché danois de la bière, dont ils jugent les produits fades et sans fantaisie. Leur premier challenge est ainsi de proposer des bières de caractère, dont le brassage représente un réel défi aussi bien au niveau des techniques utilisées qu’au niveau des saveurs recherchées.

Armés de cette volonté, ils créent ensemble la Brasserie Mikkeller, dont le nom est issu de la contraction du prénom Mikkel avec le nom Keller. Le succès que rencontre leurs diverses créations et brassins est immédiat et la brasserie se voit couronnée d’éloges par la communauté internationale. Elle est élue meilleure Brasserie du Danemark et 5ème meilleure Brasserie du monde avant d’avoir atteint sa première année d’existence. Un engouement et une consécration rarement égalés dans le milieu !

Portrait des créateurs de la Brasserie Mikkeller

Malgré ce succès, Kristian Keller quitte l’aventure en 2007 pour des raisons professionnelles, laissant son comparse à la barre du navire Mikkeler. Loin de se laisser couler comme un fût en perce, Mikkel repense alors le mode de fonctionnement de la brasserie et décide d’aborder sa passion du brassage sous un nouvel angle.

 

Mikkel abandonne alors les coûteuses installations brassicoles et les bâtiments danois et opte pour un mode de brassage bien différent et beaucoup plus international, le brassage itinérant. Commence alors une longue liste de voyages et de partenariats avec d’autres brasseries sur la même longueur d’onde que la Brasserie Mikkeller. Ces rencontres vont lui permettre de réaliser ses créations en utilisant les équipements de ses partenaires.

Biere issue d'un partenariat entre Mikkeller et Brewdog

 

Si on retiendra les partenariats avec des brasseries telles que Brewdog ou De Mollen, c’est un passage dans la Brasserie De Proef qui va définitivement placer Mikkeller comme un brasseur à l’influence mondiale.


Logo de la brasserie De ProefLa brasserie belge De Proef (« Brasserie de l’essai » en flamand) est une installation de brassage créée pour la réalisation de petits brassins d’essai. Elle est utilisée par de multiples brasseries Belges et étrangères, qui y mettent au point nouveautés et éditions limitées.

Mikkeller réalise là bas une série de 19 bières, baptisée « Single Hop », qui va grandement contribuer à assoir la nouvelle image de Mikkeller, celle qu’il défend lui même sous le nom de « Brasseur Gitan ».

Ces 19 bières, dont le point commun constitue aussi la principale différence, présentent toutes la particularité d’être aromatisées avec un seul houblon, mais d’une variété différente pour chacune d’entre elle. Chaque « Single Hop » est donc l’hymne d’une variété de houblon et elle développe des saveurs propres à celui-ci. Une manière très instructive de se faire un palais et d’apprendre à reconnaitre les qualités de chaque type de houblon.

Une partie de la Série Single Hop

Cette série houblonnée va lancer la nouvelle carrière de Mikkel, qui conservera tout de même le nom de Mikkeller. Plébiscité dans le monde entier, il va ensuite enchainer partenariats et productions en éditions limitées, titillant à chaque fois de nouveaux horizons et de nouvelles saveurs en hésitant jamais à pousser à l’extrême les effets recherchés. Les bières Mikkeller sont souvent très houblonnées et/ou très alcoolisées avec des bières d’une amertume à faire pâlir une India Pale Ale et des degrés d’alcool à faire rougir  un vin blanc !

C’est d’ailleurs le principal reproche que l’on peut adresser au superbe travail effectué par cet ingénieux brasseur qui a tendance à ne brasser que ce qui est susceptible de faire parler de lui.  Il est dommage qu’il n’associe pas son incroyable créativité et sa capacité à brasser des produits d’exceptions à des styles de bières moins plébiscités et un peu plus contre-tendances. Car cela offrirait un renouvellement certain et pourrait donner naissance à de belles découvertes.

Malgré cela, on ne peut qu’applaudir le travail de ce brasseur au mode de fonctionnement des plus intéressants, aux breuvages d’une grande qualité et qui a tout de même créé et produit une quantité impressionnante de bières très différentes. Pour la seule année 2010, notons que Mikkeller a tout de même créé plus de 76 nouvelles recettes de bières, ce qui en fait surement la brasserie contemporaine la plus productive au monde .

Je vous invite d’ailleurs fortement à partir en quête de ses nombreux produits, souvent difficiles d’accès et à partager entre initiés, l’art de la dégustation !

Leave A Response »