« Paul, une Urthel ! »

roland 6 janvier 2012 0

Un conseil : évitez de faire cette blague dans un bar spécialisé car vous risquez  vraiment de vous retrouver avec un verre de cette Urthel Samaranth Quadrium entre les mains, certaines de mes connaissances en ont fait les frais ! En effet, nous sommes ici loin de la plus célèbre des bières sans alcool, cette Samaranth est une bière ambrée de type Quadrupel titrant à 11.5%… Une petite anecdote concernant cette drôlerie, la Samaranth a été crée afin de célébrer le mariage de la très charmante Hildegard van Ostaden (ingénieur-brasseur) et de son mari, Bas van Ostaden. Une bière forte en remplacement du champagne, pourquoi pas…

Brassée chez les moines de l’Abbaye de Koningshoeven depuis 2006 (Pays-bas) pour le compte de la Brasserie De Leyerth , l’Urthel Samaranth Quadrium nous dévoile, dans son splendide verre inédit, une robe ambrée foncée soutenue par une légère pétillance. Bien servie avec son généreux dôme de mousse (non persistant néanmoins), elle donne franchement envie ! Malheureusement, le nez est quand même très porté sur l’alcool, on peut déceler rapidement certaines notes de caramel brûlé, de porto, j’y ai même trouvé une certaine « âcreté », c’est assez bizarre. Il vaut donc mieux ne pas trop s’attarder sur le bouquet de cette Samaranth, plutôt décevant car manquant vraiment de subtilité…. Bon allez, une petite gorgée pour voir… Pffiioou, c’est moi ou il fait chaud d’un coup ? C’est vraiment puissant, chaud en bouche, l’association des saveurs maltées et alcoolisées donnent un ensemble plutôt sec et agréable, on pense aux fruits noirs, vaguement au chocolat et au raisin après quelques minutes… De discrètes notes houblonnées relèvent un peu le tout, ne cherchez cependant pas d’amertume dans cette bière, elle est inexistante ici. « C’est du brutal », comme dirait l’autre : l’alcool est très important mais ne domine pas, attention toutefois à ne pas trop laisser la Samaranth se réchauffer, elle devient rapidement lourde.

A noter que la gamme Urthel se décline en 3 variétés : Saisonnière, Hop-It et donc cette fameuse Quadrium. Certaines enseignes peuvent (si vous êtes chanceux !) vous la proposer servie en pression… Je ne sais pas pour vous, mais moi j’appelle ça de l’attaque à main armée ! Saisissez cependant l’opportunité si vous avez envie de ce genre de bière, ça change un peu des classiques !

Leave A Response »