Une bière pour des sens en éveil !

Léo 29 juin 2011 0

Boire une bière … acte maintes fois répété dans une vie d’homme. Et pour cause! Les occasions ne manquent pas, surtout si on aime ça !

Le contexte dans lequel se boit la bière est généralement très variable et va grandement influer sur la perception de chacun.

Car si boire une bière pour se rafraichir et se désaltérer entre amis l’été est l’affaire de tous, l’art de déguster une bière, en s’interrogeant sur les sens qu’elle éveille et les qualités qu’elle développe, est une autre histoire. Et cet art de la dégustation demande une certaine concentration et un éveil progressif des cinq sens, indispensable pour comprendre la complexité de chaque bière. En effet, le goût en bouche est souvent le seul facteur vraiment déterminant pour les buveurs de bières amateurs et les néophytes de la dégustation !  La bière est pourtant une boisson qui réquisitionne l’attention de tous les sens !

Les 5 sens

illustration de main

Avant même le service, prenez le temps de toucher votre bouteille et assurez vous de sa bonne température de service. Si une bière de type « Lager » ou « Pils » s’appréciera pleinement à 5°, cela est loin d’être le cas pour une bière brune d’abbaye, qui se dégustera à des températures plus élevées.

 

illustration d'une oreille

A l’ouverture, tentez de déterminer la plus ou moins grande effervescence d’une bière par la puissance du bruit à l’ouverture et au son des bulles qui éclatent sur la paroi du verre. Laissez la chanter au bord de votre oreille !

 

Illustration d'un OeilLa vue ensuite ! Car c’est avec les yeux que l’on admire une bière ! Brune, rousse, blonde, si les différentes couleurs que la bière peut prendre sont connues, beaucoup sont ceux qui n’en connaissent pas la provenance. La couleur de la bière provient en grande partie du degré de torréfaction des malts d’orge utilisés.

Ainsi, plus ceux-ci sont torréfiés, plus la bière sera  foncée. Au delà de la couleur, prenez le temps d’étudier la transparence d’une bière ainsi que son effervescence en levant votre verre devant une source lumineuse.

Illustration de NezArrive ensuite une étape plus délicate et qui demande une certaine concentration. L’art de percevoir les arômes que dégage une bière et la capacité à retranscrire les odeurs perçues sont des exercices complexes et qui demandent de l’entrainement. Essayez d’expliquer les senteurs en traduisant ce que vous percevez par analogie, en vous référant à des senteurs connues ! Surtout, n’oubliez pas que cela reste subjectif et que chacun à sa perception des choses !

Le dernier et le plus stimulé des cinq sens est sans aucun doute le Goût ! En bouche, deux éléments sont importants pour la dégustation et l’étude d’une bière !

Illustration de BoucheTout d’abords, les saveurs en bouche où l’influence des différents ingrédients de fabrication se fait sentir. L’amertume du houblon se confronte à la plus ou moins forte rondeur des malts et au fruité des épices utilisées dans certaines régions brassicoles comme la Belgique. La levure et la fermentation apportent une touche gustative plus ou moins influente. L’arrière bouche et la persistance du goût après la dégustation sont aussi des facteurs à prendre en compte pour juger une bière.

Ensuite la texture en bouche aussi appelée le corps d’une bière. Une bière de type Pils sera généralement aqueuse tandis qu’une bière brune développera sur le palais une texture plus moelleuse.

Comme vous l’avez surement constater, la dégustation d’une bière reprend logiquement les critères d’évaluation appliqués à la dégustation du Vin. C’est en effet un art très proche et qui aborde le produit comme une stimulation des sens !

En espérant que la lecture de cette article vous fera regarder autrement votre bouteille, nous vous souhaitons d’excellentes dégustations! Et surtout, n’oubliez pas de sortir des sentiers battus pour partir à la recherche de saveurs nouvelles !

Leave A Response »